Instructions Aux Auteurs

Soumission de manuscrit

C’est une condition fondamentale que les manuscrits soumis n’ont pas été et ne seront pas publiés ailleurs. Après l’acceptation d’un manuscrit pour publication, les éditeurs acquièrent le droit d’auteur complet et exclusif pour toutes les langues et tous les pays.

Les manuscrits jugés conformes aux objectifs de la revue par le rédacteur en chef, sont examinés par les rédacteurs associés et deux ou plusieurs lecteurs externes.

L’acceptation par le rédacteur en chef est basée sur la qualité du travail comme contribution substantielle au domaine et sur la présentation globale du manuscrit.

Instructions aux auteurs :

La Revue Tunisienne de Biologie Clinique (RTBC) est publiée par la Société Tunisienne de biologie Clinique. Les sujets publiés se rapportent à tous les aspects et toutes les disciplines de la Biologie Clinique.

La revue publie des articles originaux, des revues générales, des articles d’opinion, des notes de pratique quotidienne ou de formation continue, des revues de presse ou de livres et des lettres à la rédaction, ainsi que les ainsi que les comptes rendus des groupes de travail de la Société Tunisienne de Biologie Clinique.

Tous les articles sont examinés par au moins deux lecteurs anonymes sélectionnés par le comité de rédaction. Les noms des auteurs ne sont pas déclarés aux lecteurs. Le comité de rédaction s'assurera qu'il n'y a pas de conflit d'intérêts dans l'attribution des lecteurs.

Les manuscrits publiés par la RTBC peuvent être rédigés en français, en anglais ou en arabe. Le titre, le résumé et les mots clés doivent être fournis dans deux langues dont obligatoirement l’anglais.

RUBRIQUES

  • ÉDITORIAUX. Ils doivent faire le point sur une question « d’actualité ». Ils doivent comporter 5 pages dactylographiées maximum et moins de 10 références bibliographiques. Les auteurs, personnalités de renom dans le domaine de la biologie médicale sont généralement invités par le comité de rédaction.
  • REVUE GENERALE. Elle a pour objet de présenter une mise au point des connaissances et de souligner les acquisitions récentes des données sur un sujet précis et bien délimité. Sauf justification, l’article ne doit pas excéder 30 pages dactylographiées et peut comporter jusqu’à 8 illustrations, tableaux ou figures. Il sera accompagné :
         -de références bibliographiques (50 au maximum) ne devant pas prétendre à être exhaustives mais plutôt à être actuelles et sélectives,
         -d’un résumé en français et en anglais, de 250 mots maximum, informatif et indiquant le but du travail, les principaux résultats, chiffrés chaque fois que possible et les conclusions.
          -Un titre court en français et en anglais
          -de mots-clés (5 au maximum) en français et en anglais

    Les articles de revue générale sont rédigés par des experts ayant effectué des recherches sur le sujet s'y rapportant et sont souvent publiés sur la base d'invitation par le comité de rédaction. Des suggestions au rédacteur en chef peuvent toutefois être avancées.

  • ARTICLES ORIGINAUX. Ils ont pour objet de présenter un rapport scientifique sur des méthodes originales, des investigations clinico-biologiques dans lesquelles la biologie tient une place prépondérante, des approches expérimentales ou protocoles pour la résolution de problèmes en pathologie humaine. Les recommandations de rédaction sont identiques à celles des revues générales.  Les articles originaux doivent comporter les chapitres suivants : introduction, matériel / Patients et méthodes, résultats, discussion et références.
  •  PRATIQUE QUOTIDIENNE. Cette rubrique est consacrée à l’exercice quotidien de la biologie. Les thèmes peuvent être : évaluations techniques ou économiques de réactifs ou de matériels, adaptation de méthodes à des équipements existants, assurance de qualité et vigilances, valeur séméiologique des analyses, organisation et gestion des laboratoires, faits ou dossiers cliniques... Le format habituel des articles est au maximum 15 pages dactylographiées, comportant notamment, un titre, un résumé (en français et en anglais), des mots-clés (en français et en anglais), une introduction, la présentation du cas, la discussion et les références. De plus, les références bibliographiques ne doivent pas dépasser 10, et le manuscrit peut comporter 5 tableaux et/ou figures, un résumé en français et en anglais.

  • ARTICLE D’OPINION. Dans cette rubrique, l’auteur partage ses opinions subjectives sur un sujet donné, argumente en faveur de ses points de vue. Le format habituel doit comporter 5 pages dactylographiées maximum et moins de 10 références bibliographiques.
  • IMAGES EN BIOLOGIE. Cette rubrique a pour objet de présenter une illustration, composée d'une ou de plusieurs photographies, présentant un caractère didactique ou instructif. Les articles, soumis préférentiellement en langue anglaise et rédigés par quatre auteurs au maximum, ne doivent pas excéder 300 mots et pourront être accompagnés au maximum de trois références bibliographiques. Les documents photographiques doivent être d'excellente qualité (voir instructions ci-après).
  • LETTRES À L’EDITEUR. Cette rubrique offre la possibilité d’apporter précisions, remarques ou résultat d’expériences personnelles à propos d’un sujet de biologie (méthodologie analytique, apport bioclinique d’un dosage, exercice de la biologie médicale…) présenté dans la Revue Tunisienne de Biologie Clinique. Le manuscrit doit comporter 3 pages dactylographiées maximum, 1 illustration (figure ou tableau) éventuelle comprise, et moins de 5 références bibliographiques.

  • A PROPOS D’UN CAS. Cette rubrique vise à présenter des situations clinico-biologiques intéressantes ou inhabituelles à visée pédagogique pour les biologistes médicaux. Une description du cas est à rédiger en 250 mots maximum, suivie de 3 questions d’orientation permettant d’aider à la résolution du cas. Les réponses aux questions sont apportées en discutant la résolution du cas et ne doit pas excéder 250 mots et être accompagnée de 5 références bibliographiques au maximum. L’ensemble (cas et questions) doit être rédigé en français et en anglais.
  • LES NOTES DE FORMATION CONTINUE : c’est une rubrique qui permet de présenter des informations théoriques pouvant être utiles dans la formation continue en Biologie Clinique. Elles sont souvent publiées sur la base d'invitation par le comité de rédaction. Des suggestions au rédacteur en chef peuvent toutefois être avancées.

Préparation des manuscrits

  • Les manuscrits sont écrits en langue française, arabe ou en langue anglaise. Quelque soit le cas, les règles grammaticales et orthographiques doivent être rigoureusement respectées : le comité de rédaction retournera avant leur expertise tous les manuscrits si le manuscrit est écrit en langue française, arabe ou anglaise incorrecte ou insuffisante.
  • Les textes doivent être dactylographiés (logiciel Word, PC compatible) en double interligne, avec des marges latérales de 2,5 cm, en police Times New Roman 12 (justification du texte à gauche et à droite).
  • Les manuscrits seront soumis exclusivement par voie électronique sur le site dédié par la Revue Tunisienne de Biologie Clinique, à l’adresse suivante :Soumissions | Revue Tunisienne de BIOLOGIE CLINIQUE (webmediaojs.ovh)
  • https://www.rtbc.org.tn/

Aucun manuscrit ne sera accepté s’il est adressé par voie postale ou par messagerie électronique

Les manuscrits comporteront les éléments suivants :

  • Titre. Le titre doit clairement refléter le contenu du manuscrit et ne devrait pas dépasser 15 mots.

Adjoindre un titre en anglais si l’article est rédigé en français et vice versa.

  • Résumé. Il est obligatoire (en français et en anglais) pour toutes les rubriques (sauf la rubrique « Lettres à la revue ») et doit être structuré comme suit : introduction, objectifs, Matériel/Patients et méthodes, les résultats et les conclusions de l'étude. Le résumé ne devrait contenir aucune abréviation ni référence. Sa taille est limitée impérativement à 250 mots.
  • Les mots-clés. Ils sont mis dans la page des résumés. 5 mots clés doivent être fournis dans deux langues (dont obligatoirement l’anglais). Il est de première importance que les mots-clés doivent être en conformité avec le MeSH (accessible notamment par la page principale de PubMed).
  • Texte. La première page comporte : rubrique envisagée, prénoms et noms des auteurs, origine du travail, titres (en français et en anglais), adresse professionnelle et électronique des auteurs et adresse précise de l’auteur correspondant (numéro de téléphone et adresse électronique compris),

Les Prénoms et Noms dans l’ordre des auteurs suivi chacun par le numéro (exposant) de son adresse et les adresses professionnelles de chaque auteur.

Les remerciements éventuels.

  • Dans le manuscrit les abréviations doivent être explicitées (données entre parenthèses) à leur première apparition dans le texte. Toutes les abréviations doivent être au format internationalement reconnu. Les abréviations bien connues comme "ADN" ou "ATP" peuvent être directement utilisées.
  • Les Tableaux. Ils doivent être présentés sur des pages séparées du texte et numérotés consécutivement en chiffres arabes dans l'ordre d'apparition dans le texte. Chaque tableau doit comporter un titre bref explicatif sur le dessus. Les notes de bas de page peuvent être insérées lorsque c’est nécessaire.
  • Les Figures.  Elles sont numérotées en chiffres arabes par ordre d'apparition dans le texte. Les numéros, les titres et les légendes des figures doivent être mis sur une feuille séparée
  • Illustrations. Les documents photographiques doivent être d’excellente qualité (ou de définition de 600 dpi minimum pour les versions informatiques au format jpeg ou tiff). Les légendes des figures seront dactylographiées sur une page séparée. Les légendes doivent permettre leur lecture et leur compréhension sans nécessité de se référer au texte. Tous les documents d’illustrations doivent être référés dans le texte. Dans l’hypothèse où certaines des illustrations seraient réalisées par des tiers, qu’elles aient déjà été publiées ou non, l’auteur s’engage à obtenir auprès de ces derniers l’ensemble des autorisations nécessaires à l’intégration de ces illustrations dans son article et à leur exploitation sous cette forme. Il communiquera ces autorisations de reproduction avec son manuscrit.
  • Références. Les références bibliographiques seront classées dans leur ordre d’apparition dans le texte (appelées dans le texte par leur numéro placé entre crochets). Indiquer tous les auteurs s’ils sont 6 ou plus, seuls les 6 premiers auteurs suivis de la mention « et al. » lorsqu’ils sont plus nombreux. Toutes les références doivent être citées dans le texte.

- Pour les articles : noms des auteurs suivi des initiales de leurs prénoms. Titre de l’article dans la langue d’origine. Nom de la revue abrégé selon le type de l’Index medicus (pas de ponctuation après les abréviations) ; année, volume : première et dernière page de l’article. Ex.:

  1. Panteghini M, Forest JC. Standardization in laboratory medicine: new challenges. Clin Chim Acta 2005;355:1-12.

- Pour les articles de livre : nom des auteurs. Titre de l’article dans la langue d’origine. In : nom et initiale des éditeurs. Titre du livre. Ville : nom de l’éditeur, année de publication : première et dernière page de l’article. Ex.:

  1. Panteghini M, Bais R, Van Solinge WW. Enzymes. In: Burtis CA, Ashwood ER, Bruns DE, eds. Tietz Textbook of Clinical Chemistry and Molecular Diagnostics. 4th ed. Philadelphia, PA: Elsevier Saunders, 2006:597-643.

- Pour les livres : même présentation des auteurs. Titre du livre. Ville : nom des éditeurs, année de publication : numéro de page.

  • Abréviations. Les auteurs doivent éviter les abréviations. Tout sigle ou abréviation nécessaire doit être explicité à sa première apparition dans le texte. Tout enzyme doit être identifié par sa numérotation internationale lors de sa première apparition dans le texte.
  • Les noms  des substances chimiques ou biologiques et les unités. Ils devraient suivre les recommandations de l'IUPAC-IUBMB et de l’IFCC.
  • Éthique. Toute étude portant sur un groupe de patients doit suivre les principes exprimés dans la Déclaration d’Helsinki. Afin de prévenir toute difficulté d’interprétation en ce domaine, prière de mentionner dans le texte la prise d’avis auprès du Comité d’éthique institutionnel ou national sollicité pour la réalisation de l’étude. De même les études rapportant des expériences sur l’animal in vivo doivent avoir été réalisées conformément aux dispositions légales concernant l’expérimentation animale ; cette information sera mentionnée dans le texte.

Droit d'auteurs

Les contenus de cette revue sont protégés par la licence CC-BY-NC 4.0, ce qui confère certaines permissions et restrictions. En vertu de cette licence, vous bénéficiez de la liberté de partager, copier, reproduire et distribuer les contenus, à condition de respecter les conditions suivantes : Attribution (BY) : Il est impératif de créditer les créateurs originaux en mentionnant leurs noms et en précisant toute modification apportée, le cas échéant. Pas d’Utilisation Commerciale (NC) : Ces contenus ne peuvent en aucun cas être utilisés à des fins commerciales. Pour obtenir de plus amples informations sur cette licence, nous vous invitons à consulter le site officiel des licences Creative Commons.

Évaluations des articles

Les manuscrits sont soumis au Comité de rédaction qui les confie au moins à deux experts de la spécialité. Les manuscrits sont examinés et évalués selon le principe la double évaluation par les pairs anonymisée. Après acceptation définitive du manuscrit, des modifications mineures portant exclusivement sur le style (et les illustrations) pourront être introduites directement par le comité éditorial sans consulter l’auteur, afin d’accélérer la parution.